Qui peut bénéficier d’une psychanalyse ?

association de psychanalyse
Qu’est-ce que la psychanalyse ?
6 mars 2015
une analyse psychanalytique
Qui sont les psychanalystes ?
6 mars 2015
inhibitions cognitives

Les personnes à qui la démarche psychanalytique convient à priori le mieux sont celles souffrant de symptômes relevant d’une cause intérieure, subjective plus ou moins mystérieuse et qui sont sujettes à des crises d’angoisse, d’inhibitions cognitives et de conflits intérieurs pesant sur leur vie privée ou professionnelle.

Peurs irrationnelles et manque d’estime de soi

Les personnes susceptibles de suivre une psychanalyse souffrent de peurs irrationnelles, de doutes obsédants, de malaises corporels sans cause organique. Très souvent, elles vivent en permanence un sentiment d’infériorité, de culpabilité, de troubles du comportement d’un défaut d’intimité avec les proches ou la répétition de relations voués à l’échec. Mais très souvent le projet de suivre une thérapie psychanalytique est un sentiment d’inaccomplissement ou lors d’une épreuve de la vie (deuil, crise conjugale, professionnelle…) de l’exigence de s’interroger sur le parcours d’une vie, de résoudre un point obscure de l’existence. Recourir à la psychanalyse se fait souvent après l’échec partiel ou total d’un autre traitement.

Un thérapeute pour apprendre à mieux se connaitre

La cure psychanalytique ne se prescrit pas comme un médicament. Les psychanalystes sont persuadés de la puissance des forces au cœur de la nature humaine. C’est la concrétisation du désir de se connaitre, une curiosité à l’égard de la vie psychique suite à des crises d’angoisse à répétition, de dépression, d’un manque d’estime de soi. C’est la rencontre entre un sujet intéressé et un psychanalyste qui permet à travers la relation spécifique de parole, de faire pratiquement l’expérience d’une adéquation suffisante de la méthode. Une seconde rencontre, il peut y en avoir même plusieurs, permet une évaluation de l’ensemble des enjeux avant la décision d’un engagement tellement important.

La psychanalyse n’est pas un traitement miraculeux

Les psychanalystes ont appris à être sceptiques sur les promesses de trouver des réponses rapides face aux difficultés de leur patient, de leurs troubles du comportement, de leurs angoisses. Une démarche psychanalytique n’est pas un traitement miraculeux mais une démarche personnelle pour acquérir une connaissance sensible de son monde intérieur et grâce à celle-ci de permettre de se libérer des symptômes qui empêchent de vivre, améliorer ses relations avec autrui, accroitre sa capacité de liberté tout autant que son pouvoir d’aimer. La psychanalyse permet de réveiller des forces inconscientes qui sommeillent au plus profond de l’être et qui lui permettront de lutter contre ces troubles du comportement accablant l’individu au point d’être dépassé et incapable de faire face.