Les moyens et les méthodes utilisées par la psychothérapie

La thérapie TTC
Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) c’est quoi ?
6 mars 2015
le traitement des phobies
Thérapies psychanalytiques : renforcement de l’affirmation de soi
6 mars 2015
une thérapie par hypnose

La psychothérapie utilise différentes méthodes pour soigner les patients dont la psychanalyse qui est un processus d’investigation de l’inconscient. Il existe une vingtaine de sociétés et d’écoles différentes : orthodoxes, lacaniens. Cette démarche n’a pas pour but de guérir et n’est pas considérée comme une psychothérapie par les freudiens orthodoxes.

Différents courants de pensée enseignés par la faculté de médecine de Clermont Ferrant

Pendant la séance de psychanalyse, le patient est étendu sur le divan et peut projeter sur son analyste, assis derrière lui et prenant des notes des sentiments refoulés inconscients. En psychologie analytique, dont le fondateur est Jung, le thérapeute fait une investigation de l’inconscient et du processus d’individuation qui permet d’accéder au « soi » du patient. Il peut également utiliser une thérapie par hypnose. Cette démarche prend en compte la dimension spirituelle que tout être humain porte en lui et de son rapport avec l’inconscient collectif. Cette psychanalyse se fait en travail individuel et peut durer jusqu’à trois ans environ.

Mieux connaitre la thérapie familiale de Nathan Ackerman

C’est une pratique thérapeutique qui envisage les symptômes de l’un des membres de la famille ou du couple en rapport avec la souffrance de tous. Le psychanalyste effectue le décodage des interactions verbales et émotionnelles du groupe, jeux de rôles, travail de la communication. La thérapie familiale se fait en groupe, quelques fois individuellement et peut durer de quelques mois à quatre ans.

Recourir à l’hypnose et thérapie brève

Dans la famille des thérapies brèves, les thérapies cognitives et comportementales se focalisent essentiellement sur les symptômes et sont fondées sur l’apprentissage de nouveaux comportements face à certaines situations. Le thérapeute peut faire passer un test psychologique au préalable selon le cas, maladie psychiatrique ou non.

L’approche de la thérapie génique de Parkinson

La thérapie génique de Parkinson est une méthode médicale qui consiste à introduire des gènes thérapeutiques dans des cellules ciblées pour pallier des déficiences jouant un rôle dans une maladie. Pour les transporter il est nécessaire d’utiliser un vecteur viral rendu non pathogène tel que les lentivirus ou les adenovirus car ils ont la particularité de pouvoir introduire leur composante génétique dans le noyau des cellules que l’on cible. En tant que psychothérapie la thérapie génique de Parkinson a été motivée par des observations cliniques auprès de malades qui après quelques années de traitement provoque des fluctuations motrices et des dyskinésies voire des troubles neuropsychologiques.